Alia Di Genova

Présidente et fondatrice de <<Les Ailes du Nord>>

 

Alia est la présidente, propriétaire et fondatrice du Centre Éducatif <<Les Ailes du Nord>>. Elle est aussi formatrice pour l’obtention du permis de fauconnerie selon les normes du Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec.

 

Son intérêt pour les oiseaux de proie germe pendant ses études secondaires alors qu’un fauconnier passe en classe pour présenter ses oiseaux lors de l’exposé d’un élève. Alia la piqûre et à partir de là, elle fera plusieurs fois des exposés sur les oiseaux de proie ce qui lui permet d’approfondir elle même ses connaissances. Alia obtient son permis de fauconnerie en 2013 et, par la suite, avec l’appui d’amis et de sa famille qui la poussent dans cette direction, décide de partager ses connaissances et acquis avec qui le veut bien au travers d’activités éducatives et de présences dans les différents salon d’animaux de la province.

 

Elle a été dans le passé l’heureuse entraîneuse de nombreux oiseaux tels que Storm le faucon gerfaut , Auron, Atlas (Senior), Khaleesi et Drogo les buses de Harris/buses à croupion blanc, Arya et Piplup les crécerelles d’Amérique, Yuma la crécerelle européenne et Sitka le faucon sacre. Elle aura eu sous sa protection pas moins de 14 oiseaux jusqu’à présent! Actuellement, elle possède cinq des oiseaux vedettes du centre, soient : Atlas (Junior) la buse de Harris, Astrid la buse rouilleuse, Piper l’effraie des clochers, Kass le faucon pélerin, et Elijah la femelle Grand Duc d’Amérique.

En plus de diriger les opérations du centre et de fournir la formation de fauconnerie, Alia veille au bien-être de tous les animaux du centre – bénévoles y compris! Véritable fontaine de connaissances, elle partage ses acquis avec qui veut bien et est une sources inépuisable d’informations et d’anecdotes.

 

Alia sait percevoir la personnalité de chaque animal et les traite individuellement en fonction de celle-ci. Soucieuse du bien-être de tous, elle amène ses apprentis à explorer les diverses techniques de fauconnerie.

 

<<La relation qui est bâtie entre un fauconnier et son oiseau est, selon moi, le plus bel attrait de la fauconnerie. Et la chasse! Voir son oiseau dans son environnement et son instinct naturel, c’est remarquable>>

Maggie Roy

Vice-présidente

 

Maggie a toujours eu un intérêt pour les oiseaux de proie, particulièrement lors de démonstration d’envol comme on peut en voir dans différents établissements. Lorsqu’elle a su qu’il était possible d’avoir son propre oiseau, elle s’inscrit, ni une ni deux, à son cours de fauconnerie.

 

L’histoire d’amour entre Maggie et <<Les Ailes>> a débuté comme pour bien d’autres; c’est en effet au centre que Maggie fit sa formation avec Alia comme formatrice, en 2015.

Le premier oiseau de Maggie était Hylow, la buse à queue rousse Boréalis. Par contre, avant d’avoir son propre oiseau, elle fit connaissance avec Atlas (buses de Harris) et Auron (buses à queue rousse), Arya (Crécerelle d’Amérique) et Astrid (buse rouilleuse) pendant ses deux premières années de fauconnerie. Maintenant, Maggie est l’heureuse fauconnière de Kenya la buse à queue rousse, la doyenne du centre, que les bénévoles appellent affectueusement <<la vieille fille>>.

 

Au sein de l’organisme, Maggie affectionne particulièrement les événements de nature médiévale; elle y trouve que les festivaliers sont des gens extrêmement respectueux et l’art et de la profession. Elle y retrouve aussi une énergie magnifique et une symbiose avec les autres exposant. La majorité de ces événements ayant lieu en plein air; elle et les oiseaux y passent un merveilleux moment.

 

Pour Maggie, le plus beau moment dans l’apprentissage de la fauconnerie est sans doute le premier vol libre d’un nouvel oiseau. La complicité et la relation bâtie entre l’entraîneur et son animal qui, à la base, n’a rien à faire de la relation avec l’humain… Maggie qualifie ce moment de <<magique>>.

Gabriel Bellefleur

Bénévole Senior

 

Gabriel est un des membres permanent du centre. Étant le partenaire de vie de Maggie, la vice-présidente, sa passion pour les oiseaux de proie coïncide avec le début de leur relation. Ils s’occupent ensemble de Kenya et ils participent aux différentes expositions auxquelles participe le centre ou Gabriel partage sa passion et son intérêt avec les visiteurs et festivaliers. Selon lui, le plus bel aspect de la fauconnerie, c’est de partir de rien avec un oiseau et apprendre tout au même rythme que celui-ci. Gabriel travaillant le bois comme profession, il est un habile constructeur; Kenya loge dans un véritable condo cinq étoiles grâce à ses habiletés de charpentier. D’ailleurs, à cause de son travail, il se retrouve avec une peau de main bien difficile à percer pour les oiseaux moins conciliants..!

...Et les bénévoles!

 

Le centre éducatif <<Les Ailes du Nord>> peut compter sur le soutien de plusieurs bénévoles de longue et moins longue date afin de maintenir ses activités ainsi que de garder un bon rythme d’entraînement pour ses oiseaux. Plusieurs individus avec différents parcours de vie partageant une même passion pour les oiseaux de proie sont à disposition pour étancher la soif de connaissance des  plus curieux d’entre vous.

Que ce soit pour transmettre leur savoir, nettoyer les volières, mettre à jour les divers médias sociaux du centre et le site internet, cette équipe de passionnés mets la main à la pâte afin que l’expérience de tous les visiteurs soit à la hauteur de notre mission.

 

La mouture 2020 est composée de Gabriel B., Isabelle R., Amparo C., Jonathan P-L., Francis D. et Julie V.

Une histoire cocasse à nous raconter?

Alia et Maggie sont unanimes. <<Lorsque nous entraînions les oiseaux dans un gym intérieur, une fois, Atlas – notre buse de Harris – a décidé d’aller se percher au plafond, dans les poutres en métal, et il ne voulait plus redescendre! Nous avons du l’attirer avec plusieurs récompenses (des poussins, en l’occurrence) afin que monsieur le gourmand daigne nous rejoindre! C’est aussi lors de cette mission rescousse que, voulant attirer Atlas avec un très jeune poussin, [Maggie] lance ce dernier à [Alia] qui l’a attrapé devant son visage. Par contre, vu la fragilité de la petite bête, ben il a légèrement explosé et le tout a atterri… dans la bouche d’Alia!>>

© 2014 - 2020 par LES AILES DU NORD / NORTHERN WINGS- Tous Droits Réservés.